Qui suis-je ?

nouveau-cristal-temporel-750x400.jpeg

Mon envie d'aider les autres a toujours été une évidence. J'ai tout d'abord été diplômé en Masso-kinésithérapie en 2010 où je me suis spécialisé dans la méthode tridimensionnelle des scolioses "Méthode Schröth'''. Je me suis ensuite formé deux ans en thérapie manuelle orthopédique à l'Institut de Thérapie Manuelle de Paris pour approfondir mes connaissances. Cette formation de thérapie manuelle aborde les troubles fonctionnels articulaires, musculaires, neuro-méningés et viscéraux. J'ai par la suite complété cette formation par divers séminaires post-gradués (Méthode Niromathé, Microkinésithérapie évolutive....), notamment en Thérapie Manuelle du Sport.


Toujours plus désireux d'enrichir mes connaissances, j'ai entrepris des études en ostéopathie, à l'Institut de Formation Supérieure en Ostéopathie (IFSO) de PARIS, école agréée par le Ministère de la Santé.  L'ostéopathie a un abord global du corps humain dit holistique. Cette thérapie utilise des techniques articulaires, viscérales et crâniennes et est efficace pour un bon nombre de pathologies. Cependant, les résultats obtenus pour les douleurs chroniques, inflammatoires ou liées à un contexte psycho-émotionnel, ne répondaient pas à mes attentes.


Je me suis alors tourné vers d'autres médecines alternatives et tout particulièrement celles basées sur la théorie de "mémoire cellulaire". Les différents enseignements que j'ai reçus ont été une véritable révélation dans ma pratique et m'ont permis de répondre pleinement aux besoins de mes patients.


La plus grande partie de mon traitement se base essentiellement sur la normalisation du SYSTEME NERVEUX (central, périphérique et autonome), du  SYSTEME HORMONAL & IMMUNITAIRE et du SYSTEME MUSCULO-FASCIAL & SQUELETTIQUE avec une attache particulière au traitement de la sphère PSYCHO-EMOTIONNELLE (douleurs chroniques).

 

 

La méthode que j'ai élaborée a un abord essentiellement neuro-tissulaire et est orientée essentiellement sur le dialogue tissulaire. Je suis passionné par les neurosciences et surtout par la façon extrêmement efficace dont on peut agir sur le corps d'un patient par la force de l'intention du thérapeute (associée à une connaissance très pointue de l'anatomie) et le contact de la main sur la peau. Le cerveau gouverne tout (ou presque) et la peau contient plus de 70% des terminaisons sensibles du système nerveux. La peau est donc la périphérie du cerveau et une de ses premières sources d'informations. Elle a d'ailleurs un lien embryologique privilégié avec le système nerveux (l'ectoderme). La peau est ainsi une interface importante pour communiquer avec le cerveau.


“La douleur est un processus complexe qui dépend de facteurs contextuels, psychologiques et biologiques qui surviennent le plus souvent sans perception consciente. Elle ne peut se produire sans système nerveux central. Le système nerveux du patient doit être traité dans sa globalité, à partir des cellules du derme jusqu’au sentiment de soi”.

relation-cervau-psyche-organes.002.jpeg
aze.PNG